Laboratoire / Compteur Geiger

Compteur Geiger Radex RD1212

Il existe sur le marché de nombreux modèles de radiamètres, disponibles à tous les prix. Pour répondre aux demandes de ses adhérents, la CRIIRAD a conduit en 1995 des tests qui lui ont permis de sélectionner le Quartex RD8901. Celui-ci a été remplacé en 2005 par le Radex RD1503, puis en 2017 par le Radex RD1212.

Il ne s'agit pas d'un appareil professionnel mais d'un radiamètre alliant un prix relativement modique et de bonnes performances techniques. Ce compteur Geiger-Müller sensible aux rayonnements bêta et gamma permet de mettre en évidence toute une série de situations présentant un risque d'irradiation, soit lié à une pollution radioactive, soit à des phénomènes naturels.

 

 

 

POURQUOI ACHETER VOTRE RADEX A LA CRIIRAD ?

En 1995, avec le Quartex RD8901, la CRIIRAD décidait de mettre à disposition du public un radiamètre bon marché et présentant une sensibilité et une fiabilité satisfaisantes. Comme l'indiquait le manuel d'utilisation du Quartex, "Notre objectif était double :

1/ donner la possibilité à un nombre croissant de personnes de réaliser un premier niveau de contrôles directs de l'état radiologique de leur environnement quotidien. Non pas dans l'idée de faire des mesures fines pour lesquelles le recours à des appareils de mesure plus perfectionnés et plus coûteux voire à des analyses en laboratoire est indispensable, mais afin de déceler des situations radiologiques nettement anormales ;

2/ à travers l'utilisation d'un petit compteur Geiger, permettre à chacun d'acquérir des notions de base sur la radioactivité, sa nature, les moyens de la détecter dans notre environnement quotidien, et ses effets sur la santé".

C'est pour cette raison que la CRIIRAD a élaboré un guide détaillé fourni avec l'appareil, comprenant un manuel d'utilisation mais également de nombreuses informations complémentaires (notions de base sur la radioactivité, exemples d'utilisation de l'appareil dans différentes situations).

Elle a également mis en ligne sur sa chaîne Youtube de nombreuses vidéos illustrant des utilisations concrètes de radiamètres.

Par ailleurs, la CRIIRAD organise régulièrement, depuis 1995, un stage "Utilisation d'un compteur Geiger".

Enfin, la CRIIRAD propose un conseil téléphonique :

1- Avant l'achat. Si vous souhaitez acquérir un radiamètre avec un objectif d'utilisation bien précis, n'hésitez pas à nous contacter avant de passer commande afin que nous puissions vous conseiller ;
2- Après l'achat. Nous resterons également à votre disposition pour vous apporter un complément d'information en cas de détection de situations radiologiques anormales.

La CRIIRAD dont l’objectif est d’améliorer l’information et la protection de tous vis-à-vis des rayonnements ionisants a pu engager une série de combats suite à une première mesure réalisée par un(e) citoyen(ne) au moyen du Quartex RD8901 ou de son successeur, le Radex RD1503. Les quelques exemples de CETTE PAGE montrent que ces appareils ont été utiles dans bien des situations, pour peu que l'on connaisse leurs capacités et leurs limites.

APPLICATIONS ET LIMITES DU RADEX RD1212

Le Radex RD1212 permet :

  • d’estimer l’exposition externe due aux rayonnements gamma (et aux particules bêta les plus énergétiques) en un lieu donné ;
  • de contrôler de petits objets de la vie courante susceptibles d’être radioactifs ;
  • de détecter la présence de sources radioactives ou de niveaux de contamination importants dans l’environnement.

L'utilisateur d'un Radex RD1212 peut par exemple mettre en évidence le caractère irradiant de minéraux dans les musées ou chez les collectionneurs, de certaines galeries de mines et stockages de stériles radioactifs autour d'anciens sites d'extraction d'uranium, de personnes auxquelles ont été administrés un ou plusieurs radionucléides pour un radiodiagnostic ou une radiothérapie.

Il peut également détecter la présence de niveaux de radiation anormalement élevés au voisinage d'installations nucléaires ou de véhicules transportant des matières radioactives, ainsi que l'augmentation de l'irradiation externe en altitude (lors d'un voyage en avion).

Toutefois, ce compteur Geiger, comme tous les radiamètres classiques, ne permet pas de répondre à tous les problèmes de radiodétection et de radioprotection. Il n'est pas adapté pour le contrôle de l'eau et des aliments, sauf en cas de contamination très importante. Il n'est pas adapté pour la meure du radon, et ne permet de détecter ni les émetteurs alpha purs, ni les émetteurs bêta purs de faible énergie tels que le tritium.

Pour ce type de contrôle, il peut exister des détecteurs grand public spécifiques. C'est le cas du Ramon 2.2, détecteur de radon à lecture directe distribué par la CRIIRAD depuis 2015. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à nous écrire (radon@criirad.org). Pour d'autres cas de figure (mesure du tritium par exemple, contrôle de l'eau et des aliments), il est nécessaire d'utiliser des appareils professionnels nettement plus coûteux, ou de mettre en oeuvre des prélèvements avec analyse différée en laboratoire. Pour cela, adresser une demande à laboratoire@criirad.org .

Par ailleurs, le Radex RD1212 est adapté pour des contrôles ponctuels, mais pas pour des investigations de grande ampleur, rendues fastidieuses par son temps de réponse de plusieurs dizaines de secondes (un appareil professionnel réagit beaucoup plus rapidement).

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Cet appareil léger et compact est équipé d’un tube Geiger-Müller sensible aux rayonnements bêta et gamma.

Il est garanti 1 an et chaque appareil vendu par la CRIIRAD a été testé dans son laboratoire.

Pour connaître les évolutions du Radex RD1212 par rapport au Radex RD1503, consultez CETTE PAGE.

Données constructeur

Rayonnements ionisants détectés Rayons X, gamma et particules bêta
Gamme de détection des rayonnements gamma 100 keV à 1 250 keV
Gamme de détection des rayonnements X
30 keV à 3 000 keV
Gamme de détection des particules bêta 400 keV à 3 500 keV
Unité de mesure

microSievert par heure (µSv/h) (1)

Gamme de mesure 0,05 à 999 µSv/h
Incertitude du résultat ± (15+6/D)% (2)
Cycles de mesure 10x10 secondes
Durée d'affichage de la mesure Permanente (3)
Capteur Tube Geiger-Müller SBM 20-1 (4)
Seuils d'alarme 0,05 à 1,2 µSv/h (réglage par pas de 0,05 µSv/h)
Alimentation 2 piles AAA
Autonomie 300 heures (5)
Gamme de températures -18°C à +45°C
Gamme d'humidité Moins de 80% RH à 25°C
Radionucléide utilisé pour la calibration en usine Césium 137
Dimensions 97x68x24 mm
Masse (sans piles) 80 g

(1) : les valeurs affichées ne constituent qu'une approximation. La valeur réelle de la dose équivalente ne peut être mesurée qu'avec un appareil professionnel adapté.

(2) : D est la valeur affichée par l'appareil au bout d'un cycle complet de 100 secondes. Intervalle de confiance : 95%.

(3) : à partir de 10 secondes après l'allumage.

(4) : http://www;gstube.com/data/3019/

(5) : avec réglages d'usine, ambiance de type "bruit de fond naturel", et sans utilisation de la lampe.

Réglages d'usine : seul d'alarme à 0,30 µSv/h / Alarme sonore activée / Enregistrement des données désactivé / Mode vibreur désactivé / Rétroéclairage désactivé

Exemples de mesures à l'aide d'un compteur Geiger RADEX RD1503* :

* : prédécesseur du Radex RD1212.

1/ Exemple 1 : Mesure de remblais uranifères

2/Exemple 2 : Autres vidéos sur l'utilisation des compteurs-Geiger

3/Exemple 3 : Contrôle de parasurtenseurs

4/Exemple 4 : Intérêt du Radex pour détecter des fragments d'uranium appauvri