Laboratoire / Moyens

MOYENS TECHNIQUES et HUMAINS

Moyens Humains

L’équipe du laboratoire de la CRIIRAD est constituée (Au 3 février 2014) de 8 salariés dont 7 ingénieurs et techniciens.
Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et titulaire d’un DEA de physique des particules dirige le laboratoire depuis 1993.
Christian Courbon, technicien spécialisé*, est le premier salarié de la CRIIRAD (1986). Il est chargé des missions de mesures et échantillonnages sur le terrain.
Julien Syren, ingénieur géologue* et titulaire d’un DEA de protection, aménagement et exploitation du sol et du sous-sol. Il a rejoint le laboratoire de la CRIIRAD en 1999. Il est responsable du service « mesure du radon » depuis 2001.
Marion Jeambrun, docteur en Géochimie, embauchée le 3 février 2014 au poste de responsable qualité du laboratoire.
Jocelyne Ribouet, technicienne de laboratoire. Elle a rejoint le laboratoire de la CRIIRAD en 2001, elle a en charge le traitement et  la préparation des échantillons.
Stéphane Patrigeon, technicien métrologue* (DUT de mesures physiques, option techniques instrumentales), chargé des analyses par scintillation liquide et spectrométrie gamma au laboratoire de la CRIIRAD depuis janvier 2000.
Jérémie Motte, ingénieur environnement*, a rejoint le laboratoire de la CRIIRAD en 2009. Il est responsable du service « balises de surveillance de la radioactivité ».
Stéphane Monchâtre, secrétaire polyvalente, a rejoint le laboratoire en 2002. Elle assure la vente des radiamètres et, depuis avril 2013, la coordination des stages de formation.
Pour les aspects juridiques, réglementaires et de radioprotection, le laboratoire bénéficie en outre de l’assistance de Corinne Castanier, qui dispose d’une expérience de plus de 20 ans dans ce domaine.

*titulaire de l’attestation de personne compétente en radioprotection

Moyens Techniques


Le laboratoire de la CRIIRAD dispose des équipements nécessaires à la bonne exécution d'expertises radioécologiques (radiamétrie in situ, moyens de prélèvement, chaînes de spectrométrie gamma pour le dosage de radionucléides dans l'eau, l'air, les sols et déchets, les bioindicateurs et la chaîne alimentaire, mesure intégrée ou en continu du radon dans l'air ambiant, analyseur à scintillation liquide pour le dosage du tritium et des radionucléides émetteurs alpha et bêta purs, etc.).
Le laboratoire de la CRIIRAD est équipé pour effectuer des échantillonnages sur le terrain :

  • Liquides : / pompe péristaltique, dispositif de filtration continue mobile, pompe immergée 2 pouces pour piézomètres, plongeur lesté, bouteille de prélèvement verticale pour tube de forage pour grande profondeur (> 100 m), godet sur perche, PH-MÈTRE, conductimètre, profondimètre (sonde électrique KLL), etc..
  • Sols : /  radiamètres, spectromètre gamma NaI portatif, carottier, tarière, etc..
  • Sédiments et bioindicateurs aquatiques : / godet sur perche, tube méthacrylate calibré, benne EKMAN, cône de Berthois, bateau pneumatique type zodiac motorisé, filets pour échantillonnage de plancton, râteau, perche
  • Bioindicateurs atmosphériques et végétaux : / spatule, outils tranchants à lame en acier inoxydable, gants.
  • Air et précipitations : / aspirateur étanche portatif et filtre papier rose (350 l/min), pluviomètres, balises fixes Berthold (filtres aérosols et cartouches à charbon actif), moniteurs portatif Alphaguard (radon).

Les échantillons sont conditionnés en pot plastique 2 litre avec obturateur (sédiments et certains échantillons biologiques) ou double sac plastique résistant (sols, certains bioindicateurs, filtres, cartouches à charbon actif). Des glacières et caisses plastiques permettent de transporter les échantillons.

L’équipement de terrain comprend notamment 1 spectromètre portable Target Nanospec, 4 ictomètres (DG5 et SPP2) et 1 compteur proportionnel LB 123 D. Les mesures de radon en dynamique s’effectuent grâce à 2 moniteurs ALPHAGUARD.
La salle de préparation permet le traitement et le conditionnement des échantillons (paillasses, hottes ventilées, matériel de broyage, tamisage, filtration, distillation, dessiccation, balances de précision, etc.).

 

Salle de préparation des échantillons (laboratoire CRIIRAD)



Dans la salle de comptage sont installées deux chaînes de détection par spectrométrie gamma équipées de détecteurs semi-conducteurs au germanium hyperpur couplés à des analyseurs 8 000 canaux ainsi qu’un analyseur à scintillation liquide (Packard TRI-CARB modèle 2770 TR/SL) à très bas bruit de fond. 

 

Salle de comptage (laboratoire CRIIRAD)

 

Matériel portatif utilisé sur le terrain ou en laboratoire


 

Ictomètres DG5 Saphymo-Novelec : scintillomètres de grande sensibilité utilisés pour la recherche d'anomalies radiamétriques (émissions gamma).
http://www.youtube.com/watch?v=cpuAUEKk57g&feature=player_embedded

 

Ictomètre SPP2 Saphymo : scintillomètre à cristal d'iodure de sodium (Nal) pour les rayonnements gamma d'énergie supérieure à 30 KeV.. Cet appareil est utilisé pour la recherche d’anomalies radiamétriques (émissions gamma)

 

Compteur proportionnel LB 123D Berthold :, pour l'évaluation des débits d'équivalent de dose gamma (H*10, µSv/h). Cet appareil est agréé par le P.T.B. allemand

 

Moniteurs ALPHAGUARD (Génitron) : mesure en dynamique. Appareil enregistrant en continu la concentration de gaz radon (Bq/m3), la pression atmosphérique, l’humidité et la température. Fonctionne par diffusion de l'air dans une chambre d'ionisation.

Spectromètre de terrain Target/Nanospec : cet appareil permet de déterminer la nature des radionucléides émetteurs de rayonnement gamma et leur activité. Il a été utilisé pour l’établissement de l’atlas de la contamination des sols France-Europe.

Contaminomètre alpha-bêta-gamma (MCB2, Canberra) : cet appareil permet de détecter une contamination par des radionucléides émetteurs de rayonnement alpha, bêta ou gamma
http://www.youtube.com/watch?v=ZoEV4LQyYuo&feature=player_embedded#!

Dosimètres électroniques X, bêta, gamma et gamma-neutrons (type EPD) : ces appareils permettent de mesurer les débits de dose et doses cumulées. Ils sont utilisés pour la radioprotection du personnel du laboratoire ou pour des mesures in situ

Laboratoire de spectrométrie gamma

2 chaînes de détection par spectrométrie gamma (mesure des radionucléides artificiels et naturels émetteurs gamma)


 Caractéristiques techniques :
Détecteurs semi-conducteurs au germanium hyperpur, type N -EGG/ORTEC, type GMX- couplés à des analyseurs 8000 canaux (carte NUCLEUS), installés dans des chambres blindées en plomb, avec couverture interne en cuivre.
Résolution : 1,72 KeV de largeur à mi-hauteur sur le pic à 1,33 MeV du cobalt 60.
Gamme d'énergie : de 20 KeV à 1,8 MeV.

Laboratoire de scintillation liquide

1 analyseur à scintillation liquide pour mesure du tritium


Caractéristiques techniques :
Analyseur Packard, TRI-CARB modèle 2770 TR/SL, avec chambre de comptage spéciale très bas bruit de fond (cristal BGO changé en 2012). Etablissement du bruit de fond à partir d'une eau des Abatilles. Limite de détection typique pour le tritium : 2 Bq/l.


Rédaction : B Chareyron, 11/02/2014

Haut de page