Radon : règlementation dans les habitations

1. Existe-t-il des normes en ce qui concerne la radioactivité due au radon dans une habitation particulière ?

A ce jour (juillet 2014), il n'existe pas de valeur réglementaire concernant le radon dans l'habitat en France.
La directive Euratom 2013/59 publiée le 17 janvier 2014, et qui devra être transcrite en droit français d'ici février 2018, demande aux Etats membres de fixer des niveaux nationaux de référence à l'intérieur des bâtiments qui n'excèdent pas 300 Bq/m3.
Par ailleurs, l'Organisation Mondiale de la Santé a défini un seuil de référence de 100 Bq/m3 qu’il est recommandé de ne pas dépasser dans l’habitat. Dans le cas où des conditions régionales spécifiques ne permettraient pas de mettre en application un tel niveau, l’OMS préconise de choisir un autre niveau de référence, mais qui ne devrait pas excéder 300 Bq/m3.
Attention, la valeur de 300 Bq/m3 ne constitue pas une limite en dessous de laquelle le radon ne présente aucun risque. Les études épidémiologiques internationales les plus récentes ont montré une augmentation de l’incidence des cancers du poumon y compris pour des concentrations inférieures à 200 Bq/m3.

Liens :
OMS et radon : http://www.who.int/ionizing_radiation/env/radon/en/index1.html
Directive Euratom 2013/59 :
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2014:013:0001:0073:FR:PDF

JS - 28/07/2014