Association / Moyens

MOYENS

Les moyens dont dispose la CRIIRAD pour mener à bien ses missions sont de plusieurs ordres :

Des adhérents, garants de l’indépendance de la CRIIRAD

Aujourd’hui, plus de 6000 adhérents soutiennent la CRIIRAD. Cet engagement permet à l’association de mener ses actions et d’autofinancer ses études en toute indépendance. Ils participent à l’Assemblée Générale annuelle, chacun disposant du droit de vote ; ils sont consultés sur les grandes orientations de la CRIIRAD.

Un Conseil d’Administration qui s’investit

Le Conseil d’Administration de la CRIIRAD est composé de 15 administrateurs élus bénévoles. Ils se réunissent tous les mois pour décider des dossiers prioritaires et des orientations de la CRIIRAD. Par ailleurs, ils assurent, toujours bénévolement, l’organisation de salons et tenues de stands, permanence téléphonique, traitement des problèmes en liaison avec la directrice et le responsable du laboratoire, animations de conférences, de stages, intervention dans les médias...

Une équipe professionnelle

La CRIIRAD emploie 15 salariés au niveau du laboratoire, du suivi des balises, de l’administration, de la gestion des adhérents, des publications…

Un laboratoire agréé pour mesurer/dépister la radioactivité

La CRIIRAD possède son propre laboratoire d’analyse, un outil essentiel qui lui permet de rechercher les pollutions, d’évaluer l’impact des installations nucléaires et médicales, de contrôler les aliments et les objets quotidiens. Le laboratoire de la CRIIRAD a réalisé plusieurs dizaines de milliers de mesures, aussi bien en France qu’à l’étranger. Il dispose de l’agrément de l’Autorité de Sûreté Nucléaire pour les mesures de radioactivité dans l’environnement ainsi que pour les dépistages et diagnostics relatifs au gaz radon. Le laboratoire effectue également des prestations de service pour le compte de tiers (particuliers, associations, collectivités…) Découvrir les activités du laboratoire.

Un réseau de balises pour surveiller la radioactivité dans l’air et dans l’eau

La CRIIRAD gère un réseau de balises de surveillance de la radioactivité de l’air en continu afin de détecter les contaminations de l’air et de l’eau. Ce réseau est constitué de : Trois balises de surveillance de l’air implantées dans le département de la Drôme (Romans [sur Isère], Valence, Montélimar), une dans l’Isère (Péage-de-Roussillon) et une dans le Vaucluse (Avignon). Une autre balise, située à Avignon analyse l’eau du Rhône, fleuve sur le cours duquel se succèdent de nombreuses installations nucléaires. Découvrez le site consacré aux balises et les résultats des mesures.

Des sources de revenu diversifiées

L’essentiel des revenus de la CRIIRAD provient des cotisations de ses adhérents et de son travail, en particulier des études et analyses de son laboratoire. Ainsi, en 2009, 55 % des revenus provenaient du travail de la CRIIRAD et 36 % des cotisations des adhérents. Le Conseil d’Administration veille à ce que les subventions des collectivités et de l’Etat ne constituent pas une part trop importante des revenus, afin de préserver l’indépendance de l’association.